Mobilisez-vous

Nous espérons que les actions entreprises au cours de l’IYIL2019 susciteront autant d’intérêt et de changement positifs que possible pour les langues autochtones et leurs locuteurs. C’est dans cet esprit que nous vous invitons à participer à la réussite de cette année.

La survie et la robustesse des langues autochtones jouent un rôle vital dans les processus de développement durable, de consolidation de la paix et de réconciliation des communautés qui les parlent.

En tant que tels, les événements qui se dérouleront pendant l’IYIL2019 devraient prendre en compte les trois thèmes principaux de l’année qui englobent à la fois le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et les 17 objectifs de développement durable, ainsi que la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

Les langues autochtones sont importantes pour
le développement social, économique et politique,

la coexistence pacifique et la réconciliation
 au
sein de nos sociétés.

Appui

Revitalisation et maintien des langues autochtones grâce à diverses mesures.

Accès

Préservation des langues autochtones ; accès à l’éducation, à l’information et au savoir ; amélioration de la collecte de données et du partage d’informations grâce à la technologie et à d’autres moyens.

Promotion

Maintien des connaissances et des valeurs des langues et cultures autochtones au sein de domaines socioculturels, économiques et politiques plus larges.

Il faut appuyer la revitalisation et le maintien des langues autochtones par des mesures visant à offrir aux locuteurs des matériels, contenus et services plus nombreux et variés, afin que ces langues soient davantage et mieux parlées. Pour ce faire, on aura recours aux technologies linguistiques et aux technologies de l’information et de la communication, le cas échéant, pour améliorer l’usage des langues autochtones au quotidien et encourager les bonnes pratiques, l’équité et la maîtrise de ces langues.

Les initiatives qui seront menées doivent aider enfants, jeunes et adultes autochtones à accéder à l’éducation, à l’information et au savoir dans la langue qu’ils parlent à la maison. Il est important d’améliorer la collecte de données et le partage d’informations dans et sur les langues autochtones grâce aux technologies linguistiques et à d’autres outils de communication et d’information.

Ces initiatives doivent en outre autonomiser les locuteurs autochtones et valoriser leur culture en promouvant l’intégration de leurs savoirs et de leurs valeurs dans des domaines socioculturels, économiques et politiques plus larges à l’aide de technologies linguistiques spécifiques et d’autres moyens de communication et d’information pertinents. Elles doivent également promouvoir leurs pratiques culturelles et leurs sports et jeux traditionnels. On améliorera ainsi la transmission aux générations futures des langues, coutumes et traditions autochtones.

Approche multipartite

Toutes les parties intéressées, y compris les États membres, les peuples autochtones, les organisations du système des Nations Unies, les universités, les organismes publics et privés, les médias et les autres parties prenantes, sont encouragées à participer activement à la Conférence et à faire respecter l’esprit de l’année en prenant des mesures pour promouvoir les peuples à préserver et à développer leurs langues.

Une approche cohérente et une action commune concertée de nombreuses parties prenantes auront un impact positif maximal pour les communautés autochtones.

Effets attendus

L’objectif à l’échelle mondiale est qu’il soit établi que l’IYIL2019 aura contribué et continuera de contribuer au soutien, à l’accès et à la promotion des langues autochtones.

Elle devrait également améliorer la vie des peuples autochtones en renforçant leurs capacités ainsi que celles des organisations œuvrant dans ce domaine.

On espère aussi qu’elle encouragera d’autres acteurs à prendre des mesures appropriées en faveur des langues autochtones ainsi qu’à contribuer à la réalisation des objectifs de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, du Programme de développement durable à l’horizon 2030, des Objectifs de développement durable et d’autres cadres normatifs.

  • Plus grand respect de la diversité linguistique et des langues autochtones
  • Appréciation de la contribution vitale des langues et des peuples autochtones à notre monde
  • Meilleure préservation des cultures et des traditions autochtones
  • Meilleure transmission aux générations futures
  • Amélioration de la qualité de vie des peuples autochtones

Les cinq grands domaines d’action et leurs principaux résultats

pour 2018-2020

Améliorer la compréhension, la réconciliation et la coopération internationale

  • Coopération internationale et partenariats renforcés pour encourager le débat et soutenir, promouvoir et autonomiser les communautés autochtones.
  • Protection des cérémonies traditionnelles et du patrimoine culturel.
  • Coopération accrue afin de recueillir des informations sur les langues autochtones.

Créer des conditions propices 
au partage de connaissances et 
à la diffusion de bonnes pratiques relatives aux langues autochtones

  • Encourager une diffusion éthique des savoirs autochtones pour protéger la propriété intellectuelle.
  • Faire mieux comprendre l’importance des questions liées aux langues autochtones pour les plans de développement nationaux, régionaux et internationaux.
  • Créer des ressources et des plates-formes de partage de l’information appropriées afin de soutenir, promouvoir et rendre plus accessibles les langues autochtones.
  • Appui technique aux statistiques utilisées pour évaluer les tendances démographiques, la situation de certaines langues et l’évolution de la diversité linguistique.

Intégrer les langues autochtones dans le domaine normatif

  • Contribuer à l’analyse des politiques, au suivi et à l’exécution du programme dans les domaines de l’éducation, de la culture, des sciences, des sciences sociales et humaines et de la communication et l’information, et dans d’autres domaines pertinents.
  • Formuler et suivre les mesures politiques prises pour soutenir, promouvoir et rendre accessibles les langues autochtones, et faire en sorte que ces dernières soient utilisées dans l’enseignement, la recherche et l’administration.
  • Veiller à ce que des informations soient recueillies sur les langues autochtones avec la participation active des locuteurs.

Autonomiser par le renforcement des capacités

  • Renforcer les capacités nécessaires à la mise en place de politiques éducatives inclusives et relevant les normes professionnelles à tous les niveaux d’enseignement.
  • Former des enseignants et des spécialistes de l’éducation plus nombreux et mieux qualifiés.
  • Élaborer de nouvelles ressources éducatives libres pour faciliter l’enseignement et l’apprentissage dans les langues autochtones, intégrer les cultures et savoirs traditionnels autochtones dans le système éducatif général, et créer des systèmes d’écriture pour les langues autochtones afin d’améliorer l’apprentissage.
  • Appuyer la promotion de la recherche dans ces langues, améliorer la capacité des professionnels autochtones à enseigner dans leur langue maternelle, et développer les compétences nécessaires pour participer à la prise de décisions en matière éducative.
  • Encourager les initiatives qui favorisent la diffusion et l’enseignement des langues autochtones et incluent des pratiques culturelles et rituelles traditionnelles et populaires.

Croissance et développement grâce à la production de nouvelles connaissances

  • Intégrer les contributions du patrimoine culturel et linguistique autochtone dans les perspectives et stratégies de développement nationales, régionales et mondiales.
  • Favoriser l’échange de connaissances scientifiques et le partage entre les cultures.
  • Encourager les parties prenantes à accorder davantage d’attention aux questions qui touchent aux langues et cultures autochtones

Rien de plus simple que de participer

Nous espérons que vous assisterez à une manifestation, que vous en organiserez une ou que vous vous associerez aux activités qui se tiendront dans votre quartier, ville, pays ou région.

Étape 1

Tout d’abord, inscrivez-vous en tant que partenaire en remplissant le formulaire adéquat.

Formulaire d’inscription
 pour les 
organisations

 

Formulaire d’inscription
 pour les personnes physiques

 

 

Envoyez le formulaire complété et attendez que le modérateur en accuse réception.

Vous recevrez un courriel de confirmation lorsque votre statut d’utilisateur aura été approuvé.

Étape 2

Une fois inscrit comme utilisateur, vous pourrez
 nous informer de la/des manifestation(s) ou activités que vous souhaitez organiser.

Étape 3

Vous pouvez également :

  • Développer un projet
  • Créer et maintenir une communauté
  • Partager un nouveau contenu
  • Proposer des outils et des solutions
  • Développer et partager une histoire
    (partager des nouvelles)
  • Rechercher et établir des partenariats
  • Exécuter des webinaires
  • Offrir une formation
    (partager des informations et du contenu)
  • Publiez votre recherche
  • Fournir un soutien financier

Evénement de lancement mondial officiel d’IYIL2019

28 janvier 2019

Paris, France

ENREGISTREMENT